Visiter la Martinique avec son chien : notre guide

20 Juil 2019 | Martinique

Se rendre en Martinique avec son chien nécessite des temps de préparation car de nombreuses formalités doivent être effectuées, en matière administrative, sanitaire et de son transport en avion.

Quelles sont les procédures administratives à respecter pour voyager en Martinique avec son chien ?

Tout d’abord, un passeport européen de l’animal est obligatoire. Celui-ci doit être fourni par un vétérinaire habilité du pays de provenance. L’animal doit aussi être identifié par une puce électronique dont son numéro sera enregistré dans le passeport européen. C’est une précaution au cas où l’on vient à perdre l’animal.

Et qu’en est-il des formalités sanitaires ?

Le certificat de vaccination contre la rage est également obligatoire pour être admis à bord de l’avion. Cela concerne la vaccination anti-rabique qui doit être effectuée entre 21 jours et 1 an maximum avant la date de départ. Il faut noter que les jeunes animaux ne peuvent pas être vaccinés qu’à partir de 3 mois.

Outre, un certificat de bonne santé est requis, datant de moins de 5 jours avant le départ. Fourni par un vétérinaire habilité, ce document atteste l’aptitude de l’animal à voyager en le rapportant sur le passeport européen. Il convient de savoir que lors d’un voyage de plus de 5 jours, un nouveau certificat de santé est demandé pour le vol retour.

Par ailleurs, le traitement contre les parasites comme les tiques et l’échinococcose est aussi demandé, entre 24 ou 48 heures avant le départ. La Martinique n’en exige pas pourtant il est toujours bien d’en avoir.

Quelles sont les réglementations pour transporter l’animal par avion ?

Un chien peut voyager en soute ou en cabine, pourtant, la présence de l’animal doit impérativement être annoncée au moment de réserver le billet d’avion car il est possible que la compagnie aérienne refuse un ESAN (Emotional Support Animal).

Si la compagnie accepte le port de l’animal, il est admis en cabine à côté de son maître à condition qu’il pèse moins de 8kg avec son sac. Son frais d’avion coûte 55 euros avec Air France pour un trajet Paris – Fort de France. En revanche, s’il pèse entre 8 et 75 kg, il doit voyager en soute, dans une zone pressurisée, tempérée et éclairée pour assurer son confort tout au long du vol. Le chien doit se loger dans une caisse qui respecte les normes IATA, permettant à l’animal de se mouvoir en toute facilité, sans que sa tête ne touche le plafond de la caisse quand il se lève et qu’il puisse se retourner et s’allonger sans problème.

En tout, pour aller en Martinique avec son chien, il faut prévoir 75 euros pour le billet et le coût de la caisse. Mais ce prix peut fluctuer selon les compagnies et les saisons.

Et quid de l’assurance ?

La souscription à une assurance pour un animal de compagnie est facultative, toutefois, il est toujours conseillé de la souscrire au cas où le chien venait à produire des dégâts. Avec un forfait multirisques, la responsabilité civile est incluse automatiquement dans le forfait.

A lire aussi 

Louer un bateau pendant ses vacances

Louer un bateau pendant ses vacances

Vous souhaitez louer un bateau pendant vos vacances en France ou à l'étranger ? Que vous choisissiez d'explorer les eaux tranquilles des lacs français ou de naviguer sur les côtes ensoleillées à l'étranger, la location d'un bateau le temps d'une journée est une...

La Tanzanie, ses parcs et ses îles

La Tanzanie, ses parcs et ses îles

La Tanzanie est un pays riche en diversité naturelle et culturelle. Avec ses vastes savanes, ses plages paradisiaques, ses montagnes imposantes et ses parcs nationaux époustouflants, la Tanzanie offre une multitude de paysages variés à découvrir. Ce guide propose de...

Tout savoir sur la Polynésie française

Tout savoir sur la Polynésie française

La Polynésie française, située dans le Pacifique Sud, est un véritable paradis terrestre. Composée de 118 îles réparties en cinq archipels (rien que ça !), elle offre une diversité de paysages et de cultures qui en fait une destination unique au monde. Aujourd'hui, on...