Safari au Serengeti : une expérience de voyage unique

27 Jan 2023 | Afrique

Le Serengeti est un sanctuaire sauvage sans pareil situer en Tanzanie. Il abrite une myriade d’espèces sauvages, dont les Big Five, et est considéré comme l’un des meilleurs endroits au monde pour observer la faune. Un safari au Serengeti est une aventure inoubliable qui vous permettra de découvrir la beauté naturelle, d’admirer la faune et de vivre une expérience unique. Pour vous aider à préparer votre safari au Serengeti, voici quelques conseils utiles.

Comment préparer un safari au Serengeti ?

Le premier pas pour préparer un safari au Serengeti est de choisir une compagnie de safari qui offre des itinéraires à votre budget et à vos préférences. Il est important de comprendre le budget et les dépenses pour votre safari, car le coût peut varier en fonction de la durée, de l’itinéraire et du mode de transport.

Une fois que vous avez choisi la compagnie de safari, vous devez réserver un hébergement et des vols, ainsi que les visas et les vaccins nécessaires pour entrer en Tanzanie.

Que voir et faire pendant un safari au Serengeti ?

La grande migration

La principale raison de visiter le parc national du Serengeti est d’assister à la « grande migration ». Considérée comme l’une des plus grandes migrations d’animaux au monde, elle implique plus d’un million de gnous, de zèbres, de gazelles et d’une variété d’autres animaux traversant le Serengeti chaque année à la recherche de nourriture et de lieux de reproduction.

De décembre à juin (la saison humide du Serengeti), les animaux se dirigent vers le sud, vers Naabi Hill et le sud du Serengeti.

Vallée de la rivière Seronera

Englobant une grande partie du Serengeti central, cette vaste vallée regorge d’animaux sauvages. La rivière de la vallée maintient une végétation abondante, permettant aux herbivores de vivre toute l’année. Des gnous, des zèbres, des éléphants, des girafes, des gazelles et de nombreuses autres espèces peuvent y être observés à tout moment.

La grande quantité de proies attire également la plus grande population de prédateurs. La prairie dorée bruisse du mouvement des lions, des guépards et des hyènes. C’est également l’un des meilleurs endroits pour trouver les insaisissables léopards du parc.

Zone de conservation du Ngorongoro

Bien qu’elle ne fasse pas techniquement partie du parc national du Serengeti, la zone de conservation du Ngorongoro mérite une visite si vous êtes dans la région. Flanquant la bordure orientale du Serengeti, le site abrite le cratère du Ngorongoro (la sixième plus grande caldeira volcanique intacte du monde) et les gorges d’Olduvai.

Ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui s’étend sur plus de 32 000 miles carrés, est également le lieu de résidence de plus de 25 000 animaux et de milliers de pasteurs masaïs.

Colline de Naabi

Située dans l’est du Serengeti, près de la zone de conservation du Ngorongoro, Naabi Hill sert d’entrée principale au parc national du Serengeti. Après avoir payé votre droit d’entrée (ou vous être arrêté pour que votre guide de safari puisse remplir des papiers), vous pourrez vous dégourdir les jambes sur le sentier de Naabi Hill, qui offre certaines des meilleures vues du Serengeti.

Cette colline couverte d’acacias sert également de base pour une troupe de lions et accueille des millions de gnous, de zèbres et de gazelles pendant leur grande migration annuelle vers l’est du Serengeti pour se reproduire et trouver de la nourriture.

Lobo Valley

Si vous passez du temps dans le nord du Serengeti, un voyage dans la vallée de Lobo devrait figurer en tête de votre liste. C’est cette zone tentaculaire que l’écologiste américain Stewart White a décrite comme un « paradis » en 1913. Avec la vallée de Seronera, la vallée de Lobo est l’un des seuls endroits du parc où les trois grands félins (lions, guépards et léopards) se promènent.

Les girafes, les éléphants et les babouins sont également des habitués de la vallée du Lobo, et de juillet à novembre, des millions de gnous, de gazelles et de zèbres viennent dans la région pendant la grande migration.

Conseils pratiques pour un safari au Serengeti

Avant votre départ, il est important de se préparer correctement pour un safari au Serengeti. Assurez-vous d’emporter des vêtements et du matériel de plein air adaptés à la météo et aux activités prévues. Apportez des médicaments et des produits de premiers secours, et renseignez-vous sur les règles et les restrictions locales. Enfin, n’oubliez pas que les animaux sauvages ne doivent pas être nourris ou touchés, car cela peut être dangereux et perturber leur comportement.

Un safari au Serengeti est une aventure inoubliable qui vous permettra de vivre une expérience unique. En vous préparant correctement et en respectant les animaux sauvages, vous serez prêt à explorer les savanes, les forêts et les plaines du Serengeti et à vivre une aventure inoubliable.

A lire aussi 

La Tanzanie, ses parcs et ses îles

La Tanzanie, ses parcs et ses îles

La Tanzanie est un pays riche en diversité naturelle et culturelle. Avec ses vastes savanes, ses plages paradisiaques, ses montagnes imposantes et ses parcs nationaux époustouflants, la Tanzanie offre une multitude de paysages variés à découvrir. Ce guide propose de...

Tout savoir sur la Polynésie française

Tout savoir sur la Polynésie française

La Polynésie française, située dans le Pacifique Sud, est un véritable paradis terrestre. Composée de 118 îles réparties en cinq archipels (rien que ça !), elle offre une diversité de paysages et de cultures qui en fait une destination unique au monde. Aujourd'hui, on...