Martinique : quelles plages sont épargnées par les sargasses ?

6 Août 2020 | Martinique

Cela fait maintenant une dizaine d’années qu’une partie des Caraïbes est envahie de sargasses. Ces algues brunes à l’odeur nauséabonde s’échouent notamment sur certaines plages de la Martinique. Mais d’où viennent ces sargasses, et comment les éviter ?

Un point sur les sargasses

Qu’est-ce que c’est ?

Les sargasses sont des micro-algues de couleur brune. Équipées de flotteurs, elles dérivent au gré des courant et envahissent la surface de la mer, ainsi que les plages.

On évoque plusieurs hypothèses pour expliquer ce phénomène. Les sargasses se développeraient plus vite à cause du réchauffement climatique, et de l’eau chargée de phosphates et de nitrates venue de l’Amazonie. Les courants sous-marins et les vents tropicaux se chargeraient de les emmener jusqu’à la Martinique.

Quelles conséquences ?

Les sargasses bloquent l’accès au port, empêchent les bateaux de passer et salissent les plages.

Quand elles viennent s’échouer sur les rives, les sargasses dégagent une forte odeur d’œufs pourris : de l’hydrogène sulfuré et de l’ammoniac. Ces composés chimiques sont dangereux et nocifs pour l’être humain. Ils provoquent des vomissements, des nausées et des maux de tête.

Le seul moyen de se protéger de ce risque sanitaire est de s’en éloigner.

Quelles plages sont épargnées par les sargasses en Martinique ?

Les plages les plus touchées

La côte Est de la Martinique est la plus touchée, car les sargasses viennent surtout grâce aux courants de l’Océan Atlantique.

Heureusement, ces algues ne sont pas présentes toute l’année. Elles sont surtout là d’avril à juillet. Dès qu’une plage est envahie par les sargasses, les communes réagissent rapidement et nettoient la zone.

Les plages sans sargasses

Ils existent de nombreuses plages sans sargasses, notamment sur la côte caribéenne de la Martinique. On peut notamment citer :

  • l’anse noire et l’anse Dufour,
  • les Salines,
  • l’anse Couleuvre,
  • le Carbet,
  • l’anse Mitan,
  • l’anse Figuier,
  • Grande anse,
  • l’anse Corps de Garde,
  • la Pointe marin,
  • les abords de Sainte-Luce.

Les plages du Sud de l’île sont également moins touchées par l’invasion des sargasses. Et c’est même le cas pour certaines plages du Nord, comme l’anse Étang.

Se tenir informé

Il est difficile de savoir avec certitude si une plage sera bientôt envahie par les sargasses. Mieux vaut donc se tenir informé au quotidien pour éviter de prendre des risques inutiles. Voici quelques pistes pour obtenir des renseignements sûrs sur les plages à éviter en Martinique pour cause de sargasses.

  • Appeler au préalable la mairie, l’office de tourisme, ou demander aux locaux.
  • Aller sur Instagram et chercher des photos récentes, en utilisant le nom de la plage visée comme hashtag.
  • Se renseigner sur le site de l’agence régionale de la santé Martinique.
  • Regarder les infos locales : presse, internet, télévision.
  • Consulter le bulletin de prévision des échouages de sargasses

Les sargasses sont un vrai problème pour les Martiniquais. Heureusement, les rives sont rapidement nettoyées et ils existent de nombreuses plages qui sont épargnées par ce phénomène.

A lire aussi 

Acheter une île et y vivre : est-ce encore possible ?

Acheter une île et y vivre : est-ce encore possible ?

Selon les sites spécialisés, il y aurait à l’heure actuelle plus d’un millier d’îles à vendre à travers la planète. Contrairement aux idées reçues, il ne faudrait pas être millionnaire pour s’en offrir une, ni avoir gagné au loto ! Néanmoins, en pratique, est-ce...