La beauté naturelle fait la renommée de la Martinique, mais aucune côte n’offre le même paysage. Le nord est à la fois accidenté et luxuriant, avec le majestueux volcan Mont Pelé qui domine la vue. La Martinique méridionale est plus calme, romantique et caractérisée par des plages de sable blanc brillantes. Au centre de la côte ouest, la ville de Fort-de-France regorge de sites historiques et culturels spectaculaires.

Morne-Vert

Situé dans le centre-ouest de la Martinique, Le Morne-Vert est un village agréable au pied des célèbres montagnes du Carbet. Niché dans une campagne verdoyante et préservée, ce havre de paix ressemblant à une petite Suisse est très prisé par les randonneurs, les visiteurs et les habitants, qui apprécient son climat agréable, plus doux que sur la côte. En bref, une halte reposante au milieu d’un paysage montagneux et verdoyant qui domine majestueusement la mer des Caraïbes…

Destination de prédilection pour les randonneurs, Le Morne-Vert est un formidable point de départ pour explorer la forêt tropicale ou s’attaquer à la montée difficile de la montagne Lacroix. La source d’Attila, au cœur de la forêt domaniale sur la route de Caplet, est un site très populaire auprès des randonneurs, qui vont s’y rafraîchir après une randonnée.

Saint-Pierre

Vous ne pouvez pas vous permettre de manquer cette ville, rendue célèbre par sa destruction quasi totale par l’éruption du mont Pelée en 1902. La rivière de lave bouillante a fait 30 000 victimes. Il y avait un survivant du nom de Cyparis, un prisonnier qui était protégé par les murs épais de sa cellule. Le musée de vulcanologie Franck Perret possède une collection de reliques de cette période transformée par la chaleur.

Le Morne-Rouge

À 450 mètres d’altitude, au pied de la montagne Pelée, l’agréable petite ville de Le Morne-Rouge est un point de départ idéal pour tous ceux qui souhaitent monter sur le célèbre volcan. Les moins sportifs peuvent découvrir la montagne Pelée à un rythme plus tranquille en visitant la Maison régionale des volcans, centre d’information et de documentation consacré aux phénomènes volcaniques et à l’histoire du célèbre volcan de la Martinique.

Le bourg de Le Morne-Rouge mérite également une visite pour son église Notre-Dame de la Délivrance. Fondée en 1895, elle renferme une magnifique statue de Notre-Dame de la Délivrance sur un trône en marbre de Carrare, ainsi qu’une belle fresque ornant l’abside.

Avant de partir à la découverte d’autres régions, n’oubliez pas de vous arrêter à la plantation de Beauvallon. Consacré à la culture des fleurs tropicales, ce superbe domaine luxuriant est l’endroit idéal pour se promener parmi les anthuriums, les Alpinia, les Heliconia, les roses en porcelaine et autres merveilles florales.

Trois-Ilets

Vous pouvez vous y rendre facilement en voiture, mais aussi en ferry depuis Fort-de-France. Le musée de la Pagerie se trouve dans cette ville, installée à l’endroit où l’impératrice Joséphine est née. Un certain nombre d’événements musicaux et culturels sont organisés dans le parc des Trois-Ilets, à proximité du magnifique club de golf de l’île. Vous ne devez pas manquer le marché ou le musée de la canne à sucre. Le centre de poterie, où les objets sont fabriqués à la main par des artisans locaux, mérite également une visite.

Sainte-Luce

Située près de la mer des Caraïbes, sur la côte sud de la Martinique, entre Le Marin et Le Diamant, Sainte-Luce est un village de pêcheurs pittoresque qui a gardé une atmosphère authentique malgré son formidable essor économique. En vous promenant le long du front de mer, vous apprécierez particulièrement le charme typique de ses cabanes colorées sur le sable pâle et les bateaux de pêche flottant sur les eaux turquoises. Les amateurs de paysages côtiers trouveront de quoi s’amuser en poursuivant leur marche jusqu’à la crique de Trois-Rivières, le long de l’agréable sentier côtier bordé de belles plages.

Mais Sainte-Luce est connue pour son ancienne distillerie de Trois-Rivières, devenue musée. La distillerie (dont le rhum est désormais fabriqué dans la commune voisine de Rivière-Pilote) vous accueille au milieu des champs de canne à sucre, avec ses anciennes installations de fabrication de rhum et son beau moulin à vent. Un site soigneusement réaménagé où vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire du sucre de canne et sur le processus de fabrication du rhum agricole.