Les 3 plus grands pays producteurs d’huile d’olive

13 Mai 2019 | Uncategorized

Selon une estimation, il existe un milliard d’oliviers dans le monde. La majorité pousse dans le pourtour du bassin méditerranéen, plus précisément en Espagne et en Italie, qui dominent largement la production de l’huile d’olive, laissant derrière elles les autres pays producteurs.

Actuellement, les oliveraies se répandent un peu partout dans le monde, au Proche-Orient, aux USA, en Amérique Latine et en Afrique du Nord et encore bien d’autres et donc aussi en zone tropicale. C’est la ruée vers l’or vert.

La fabrication d’huile d’olive a beaucoup augmenté durant les années 90 toutefois, elle est devenue stable 10 ans après. On estime que la production mondiale d’huile d’olive atteint 2,4 jusqu’à 3,2 millions de tonnes, d’après les chiffres publiés par le COI en 2009.

Les producteurs mondiaux d’huile d’olive, l’Espagne et l’Italie en tête de liste

Les deux tiers de la production de l’huile d’olive dans le monde proviennent de l’Espagne et l’Italie. L’Espagne représente 41 %, suivi par l’Italie avec son 18 % de la production mondiale.

L’Espagne tient la première place en tant que grand producteur dans le monde entier d’huile d’olive. Sa production à elle seule correspond à presque la moitié d’huile d’olive mondiale. En 2011-2012, l’Espagne a atteint le summum de sa production avec son 1,6 million de tonnes d’huile d’olive. L’Italie, en seconde place, en a produit 400 000 tonnes. Ces années sont donc marquées par la hausse de 9 % de la production au niveau mondial et aussi une hausse de la consommation correspondant en totalité à 3,1 millions de tonnes. Cela s’explique par les pays émergents qui ont commencé à s’intéresser à ce produit, dont La Chine a importé 45 000 tonnes environ d’huile d’olive et le Brésil 71 000 tonnes, ce qui fait une hausse d’importation de 38 % en Chine et 9 % en Brésil.

La production portugaise de l’huile d’olive, en pleine croissance

En 2016, le Portugal tient la septième place en tant que producteur d’huile d’olive et la quatrième place en qualité d’exportateur d’huile d’olive.

Depuis ces 10 dernières années, le Portugal arrive à augmenter de 4 fois plus sa production d’huile d’olive et de 3 fois sa capacité d’exportation. Cela reflète qu’il existe un changement radical au niveau du secteur de l’huile d’olive au Portugal, ce qui termine ses importations d’huile d’olive.

Un ensemble de facteurs a entraîné ce succès du pays dans le domaine industriel. De nouveaux champs d’irrigation ont été améliorés, particulièrement dans la région d’Alqueva.

En outre, des investissements dans des technologies innovantes ont été réservés, d’où la modernisation des structures de production, avec l’introduction de nouvelles oliveraies. Cela résulte que la production d’huile d’olive du Portugal, en particuliers dans les régions du centre sud et du sud de l’Alentejo a connu une forte expansion. Si cela continue ainsi, il est fort possible que la production d’huile d’olive va atteindre 120 000 tonnes en 2020. Ce qui fait que la production du Portugal va augmenter de six fois comparée en 1990 car la production n’était que 20 000 tonnes durant cette année.

L’huile d’olive tropicale

De l’huile d’olive est également produite en zone tropicale, à savoir au sud de l’Egypte région à cheval sur le tropique du Cancer. Cette région est à la frontière d’une zone subtropicale et tropicale et bénéficie d’un climat sec et chaud propice au développement d’oliviers de qualité avec un stress hydrique suffisant.

A lire aussi