La Martinique est-elle un bon choix pour faire de la randonnée ?

16 Jan 2019 | Martinique

La Martinique est une destination paradisiaque pour les randonneurs amateurs et confirmés. Sa situation géographique au cœur de la Mer des Caraïbes offre de nombreux trésors à découvrir tels que des circuits balnéaires, des sentiers de randonnées, des falaises et récifs coralliens, des hautes montagnes, de la forêt tropicale humide et encore bien d’autres. Ses 180 km de 27 sentiers balisés lui en font une île de randonnées qui va satisfaire à coup sûr au plus grand nombre. Pour dévoiler la beauté de l’île, grands sportifs, randonneurs intermédiaires ou voyageurs qui souhaitent intégrer une ou deux heures de marche par jour à leur périple trouveront chacun leur bonheur.

Des randonnées faciles et accessibles à tous en Martinique

  • La Savane des Pétrifications: est parmi les randonnées les plus faciles de la Martinique. La savane s’étale sur un chemin de 4 km ne contenant que de rare dénivelé permettant de découvrir la Presqu’île de Sainte-Anne en plein centre d’une région presque désertique. Tout au long de la côte, on découvre bon nombre de panoramas dont la belle plage de l’Anse Trabaud et les paysages désertiques parsemés de cactus, le lit d’un torrent permettant d’associer randonnée et canyoning et encore le sentier des Gorges de la Falaise.
  • Le canal de Beauregard: est aussi un sentier de randonnée facile mais un peu plus long. Le trajet va de la sortie de la commune de Fonds-Saint-Denis aboutissant aux hauteurs qui dominent le bourg du Carbet. Durant le trajet, on passe par l’étroit muret longeant la bordure du canal. En empruntant le sentier de la Pointe Rouge, on découvre la beauté du littoral de la Presqu’île de la Caravelle.

Outre cela, il existe des randonnées intermédiaires qui sont idéales pour les voyageurs en bonne condition physique comme :

  • La Trace des Jésuites: qui est un trajet linéaire de 3 heures de marche faisant 5 km au total. Le périple permet de découvrir les principales flores de la forêt tropicale humide.

Des randonnées réservées aux sportifs endurcis

  • La Trace des Caps: est une longue randonnée de 28 km d’une durée de 8 à 12h, elle commence à la Presqu’île Sainte-Anne et se termine à l’extrême sud de l’île, pouvant être découpée en 5 portions : les plages fréquentées et sauvages, les zones boisées, les points de vue magnifiques, les espaces désertiques ainsi que les reliefs accidentés.
  • Le sentier littoral nord atlantique: l’étendu du sentier va de Basse-Pointe jusqu’au Robert, pour profiter d’une belle randonnée longeant le littoral nord atlantique, en passant par l’Anse Charpentier avec son superbe point de vue sur le rocher Pain de Sucre. L’Anse est l’endroit idéal pour les surfeurs qualifiés.
  • Le sentier Prêcheur-Grand Rivière: d’une durée de 6 heures de marche environ permet d’apprécier la forêt tropicale et ses magnifiques points de vue donnant sur la mer des Caraïbes. Ce périple permet de découvrir les différents types de forêt sèche et humide, les anses sauvages comme Anse Lévrier, Anse à Voile, Anse des Galets, les cascades au pied de la Pelée.
  • Les Pitons du Carbet: sont constitués de 5 sommets successifs de 1000 m d’altitudes, propices à la grimpette.
  • La montagne Pelée: est une randonnée de 6 km arborant un dénivelé de 700 m. Son sommet offre une vue exceptionnelle sur l’île et la mer. Il est accessible par 4 sentiers balisés, dont la Grande Savane depuis le Prêcheur, Beauséjour depuis Grand-Rivière, Désiles par Macouba, Aileron par par Ajoupa-Bouillon – Morne-Rouge.

A lire aussi