3 conseils pour voyager à l’étranger quand on a un handicap

4 Avr 2021 | Transport

Voyager lorsque l’on souffre d’un handicap n’est pas une chose aisée, mais cela devient encore plus compliqué lorsque l’on voyage à l’étranger. Il convient donc, avant de partir, de prendre quelques précautions afin de s’assurer que tout soit préparé à l’avance pour vous assurer un séjour agréable.

Choisir un site de voyages spécialisés

Beaucoup de personnes handicapées ne le savent pas, mais certains sites et organisateurs de voyages proposent des séjours complètement adaptés aux besoins des personnes à mobilité réduites. Ces derniers sont souvent opérés par des associations spécialisées, et assurent aux personnes qui y réservent un voyage de ne pas avoir de mauvaises surprises comme des modes de transport non adaptés, ou encore des logements où les accommodations manquent.

Le gouvernement à d’ailleurs mis en place une rubrique dédiée aux voyageurs handicapés sur son site, afin d’aiguiller les voyageurs ainsi que leur familles sur les démarches spéciales qu’il faudrait effectuer avant d’entreprendre un voyage dans tel ou tel pays selon la situation spéciale de chaque personne.

Se rapprocher de la MDPH

La MDPH, pour maison départementale des personnes handicapées est un organisme d’état qui a pour but d’accueillir, d’informer et d’accompagner les personnes handicapées ainsi que leur familles dans leur vie quotidienne afin de leur faciliter les choses. Ces dernières ont mis en place un fond d’aide aux personnes handicapées qui souhaitent voyager. Ces aides ont pour but d’accompagner les personnes lors de voyages à l’étranger afin de pouvoir couvrir certains coûts supplémentaires liés au handicap.

Afin de bénéficier de ces aides pour votre voyage, il vous suffit d’adresser un courrier à la MDPH dont vous dépendez pour faire la demande de cet accompagnement financier. Cela peut constituer pour les personnes qui se déplacent avec un petit budget une aide non négligeable qui leur permettra de profiter au maximum de leur séjour à l’étranger.

Voyager avec un accompagnateur

Si l’on souffre d’un handicap qui nécessite certains soins ou l’aide d’un tiers pour réaliser certaines tâches quotidiennes, il vaut mieux ne pas voyager seul et solliciter la présence d’un accompagnateur qui sera prêt à aider en cas de besoin. Il convient alors de demander ce service à une personne de confiance, habituée à son style de vie et qui saura prendre les bonnes décisions en cas de besoin. Il vaut également mieux demander à un proche, ou une personne que l’on apprécie afin d’éviter tout conflit qui pourrait polluer le voyage.

En effet, un voyage est une expérience singulière qu’il vaut mieux partager avec des personnes de confiance, alors choisissez avec précautions les personnes qui vous accompagnerons durant votre séjour. Vous pouvez aussi opter pour un guide de voyage pour personnes handicapées qui aura balisé le chemin au préalable pour éviter toute embûche. Vous restez ainsi libre de vos mouvements et de vos envies du moment tout en étant en terrain favorable.

A lire aussi